Histoire

L'hôpital de Saint Jean de Maurienne

À la fin du XVIème siècle, la ville de Saint Jean de Maurienne était dotée de trois hôpitaux :

La Maurienne

  • « La Maladière », bâtiment dédié à l’accueil des lépreux ;
  • « L’Hôpital St Antoine », offrant gîte et couvert aux pèlerins et voyageurs pauvres, du XIIIème siècle au XVIIème siècle ;
  • « L’Hôpital de la miséricorde » qui fût réorganisé à la fin du XVIème siècle et connu un tel essor qu’il supplanta rapidement l’Hôpital St Antoine.

Au cours des siècles qui suivirent, on assista au transfert et au rassemblement de ces établissements en un seul bâtiment. En son emplacement se trouve aujourd’hui le Collège Maurienne.

Jusqu’en 1922, les malades et vieillards étaient logés dans les mêmes salles communes. L’hôpital de Saint Jean de Maurienne, au départ prévu exclusivement pour la commune, accepta peu à peu les malades payants et ceux pris en charge par la communauté de leur paroisse, des villes et villages environnants ; puis ce furent les ouvriers malades et les accidentés du travail de l’industrie, du plâtre et de l’ardoise, puis les militaires en garnisons à Saint Jean de Maurienne.

Les locaux s’avèrent rapidement insuffisants. Il arrivait que l’on confonde vieillards et malades. Les incurables cohabitaient avec les tuberculeux qui eux même voisinaient avec les personnes âgées. Afin de mettre fin à cette situation, il fût envisagé une extension des bâtiments en 1903.

En 1921, un échange des propriétés fût négocié entre la ville et l’hôpital (la ville récupérant les bâtiments médicaux et l’hôpital entrant en possession du monastère et du grand séminaire). Le monastère abritait le long séjour jusqu’en 1997 (cf photo ci-contre : bâtisse blanche sur le fond de la photo) et le grand séminaire abrite encore aujourd’hui les services
de médecine, de maternité et la pharmacie.

Quelques dates

  • 1958 : construction d'un bâtiment de type chalet (actuel H1) qui abrite aujourd'hui le bloc opératoire, la stérilisation, les consultations de chirurgie, l’oncologie, l’HAD ainsi que l’antenne du CHS de Bassens.
  • 1977 : l’hôpital acquiert l’établissement se trouvant en face des services de médecine et maternité pour y installer la maison de retraite.
  • 1992 : extention de la maison de retraite
  • 1997 : l'établissement ouvre une nouvelle structure d’unité de soins longue durée 
  • 2002 : démolition de l’extension du monastère qui datait de 1960 et construction du bâtiment H8, en 2004, qui comprend les services de chirurgie, d’urgences, d’imagerie, l’accueil général, le bureau des entrées ainsi que les consultations anesthésie et dermatologie.
  • 2008 : l’établissement a procédé à la démolition du monastère afin de construire le bâtiment de Soins de Suite et de Réadaptation (actuel H6), surmontée d’une hélistation.
  • 2010 à 2013 : démolition de la maison de retraite et construction de l'EHPAD et de l'USA actuel.

L'HÔPITAL DE MODANE

Entre 1972 et 1974 l’hôpital local de Modane est édifié, rue de la Vanoise. L’établissement ouvre en 1974, il est composé de 53 lits d’EHPAD et de SSR.
L’hôpital déménage en juin 2013 suite à la construction d’un nouveau bâtiment sur un terrain acquis par l’établissement, auprès de la Mairie, rue du pré de pâques à Modane.
Le centre hospitalier a ainsi augmenté sa capacité d’accueil, en passant de 53 à 114 lits.